Anschluss



Magda a fait comme tout le monde. On l’a trainée de force au bureau de vote. On a mis dans sa main le bulletin. Elle a dit oui à l’annexion. L’Autriche est allemande. Elle a juste refusé de mettre le drapeau nazi sur sa maison. Sa maison tant aimée, la maison où elle est née. Où ses fils sont nés. D’où ils sont tous partis, lorsqu’on les a appelés.

Alors ils sont venus. À deux.

Elle a dit que justement, elle attendait que des hommes forts l’aident à hisser le drapeau. Et lorsqu’il a flotté sur la façade, elle a pris une valise et elle a quitté sa maison, sans se retourner.

 

//chronique